La naissance du judaïsme, entre exégèse

La naissance du judaïsme, entre exégèse et égyptologie Pourquoi Dieu a t il promis Abraham toute lgypte en Genseet seulement Canaan en GensePourquoi la circoncision ne figure t elle pas dans les Dix Commandements et le Deutronome Pourquoi le chapitrede l Exode rcrit il et commente t il longuement le Deuxime Commandement Abraham tait il gyptien Pourquoi Dieu a t il ordonn Abraham un sacrifice animal en Genseet la circoncision en GensePourquoi, dans ce sacrifice, Abraham n a t il pas coup les oiseaux comme les autres animaux Fut ce le mme Dieu Pourquoi na t il pas ordonn lexcision des filles Pourquoi la circoncision lge de huit jours Pourquoi Dieu ajouta t il un syllabe au nom d Abram Pourquoi Mose ne voulait il pas circoncire son fils Pourquoi Genseprdit il la captivit Babylone Histoire et exgse rpondent ces nigmes Prouvant par la Bible qu Abraham et Mose taient des pharaons, ce livre claire la Torah par l histoire des cinq derniers pharaons de la me dynastie et des deux premiers des ramessides, et vice versa N d une succession de trouvailles tales sur plus de douze annes, il dveloppe les dcouvertes du best seller de Messod et Roger Sabbah Les Secrets de l ExodeElles partent de lide que les Hbreux ne laissrent aucune trace en gypte parce quils taient des gyptiens comme les autres Leur grande thse est que les Hbreux furent les disciples de l hrsie monothiste d Akhenaton qui sexilrent pour coloniser la Palestine Elle repose sur de multiples lments de preuve donnes bibliques et comparaisons interculturelles, renforces par celles du Fabuleux hritage de lgypte Desroches Noblecourt,La clbre gyptologue adopta la mme dmarche historiographique de comparaisons culturelles et dmontra comme eux que les gyptiens ont invent lalphabet, hbraque comme chacun sait Peu aprs, Davidovits apporta une preuve irrfutable de l origine gyptienne des Hbreux des hiroglyphes d une fresque dcouverte dans le temple d Amnophis fils de Hapou Joseph Karnak sont identiques au verset de la Gense La deuxime grande thse des Sabbah est que des sicles aprs la premire rdaction de la Torah, pour obtenir leur libration des prisons de Babylone, les Juifs la rerdigrent en brouillant soigneusement les pistes de leur appartenance l gypte ennemie des Assyriens et en y inscrivant le mythe de leur origine cananenne Nous renforons cette toile de fond par plusieurs dcouvertes Rmer Collge de France salua la premire le Deuxime Commandement interdit et rprime les mutilations sexuelles Elle fait de l Alliance au Sina une rvolution par rapport au puritanisme moralisateur impos Abraham et aux bbs hbreux Celles concernant les circoncisions du fils de Mose et d Abraham suivirent cette tincelle Vint ensuite celle de l interprtation de l Alliance de Gense , la grande Alliance dans laquelle d une part Dieu promit Abram non pas le pays de Canaan mais toute l gypte, d autre part Akhenaton abolit les mutilations sexuelles Akhetaton Tout porte croire que la grande raison de l exil des Hbreux fut moins leur monothisme que cette abolition qui remettait en cause un pilier de la culture patriarcale gyptienne la domination des femmes et de la jeunesse Puis, ce fut la dcouverte du caractre apocryphe d Exode , cr de toutes pices pour contredire qu Exode interdit et rprime les mutilations sexuelles Enfin, Grimal Collge de France nous apprit que l gyptien antique n a pas de mot pour dsigner la circoncision Cela claire deux priphrases bibliques la chair de ton excroissance et le crime des pres sur les enfants L origine du judasme prend un jour nouveau Une certitude Abraham et Mose furent des pacifistes qui refusrent d envahir la Palestine


About the Author: Michel Herv Bertaux Navoiseau

Michel Herv Bertaux Navoiseau89 rue d Hauteville75010 Paris331 45 23 13 67h.navoiseau gmail.comn le 5 avril 1947 Villefranche sur SaneEtudes de gestion et conomie licence s Sciences conomiques, Paris 1, 1971 HEC, 1972 DECS, 1975Articles juridiques.La rpartition des frais d utilisation et d installation d ascenseur dans les coproprits La semaine juridique Jurisclasseur priodique 2001 38.Cration d un syndicat secondaire la thorie de la spcialisation en question Actualit juridique droit immo bilier AJDI 2018 3 Sociopsychoanalyste, psychohistorien.nombreux articles spcialiss contre les mutilations sexuelles, disponibles sur academia bertaux et ResearchgateAuteurLivre internet Mutilations sexuelles fminines et masculines, le plus grand crime contre l humanit, sur academia bertaux Livres brochs.Excision, circumcision, a communitarian alienation, sexist, racist, and violenthttps www dp 1730778941.Excision, circoncision, une alination communautaire, sexiste, raciste et violentehttps www..fr dp 1729147763.Circumcision in the Torah, between exegesis and Egyptologyhttps www dp 1091273790.La circoncision dans la Torah, entre exgse et gyptologie circuncisin en la Tora, entre exgesis y egiptologahttps www..es dp 1091239029 Ancien lve du Dpartement psychanalyse de l universit de Paris 8, 1976 1983 Chercheur en psychanalyse indpendant depuis 1980 Auteur de Circumcision and newborn UTIs Winberg s solution, lettre l Editeur du British journal of urology international, 2003, 91 4 429 30 invit, avec notablement Jacques Derrida dcd peu avant le colloque , Pr Michael Singleton, Pr Tobe Levin von Gleichen et Dr Sami Aldeeb Abu Salieh, par la Professeure Chantal Zabus spcialiste des mutilations sexuelles , au colloque du 18 Dcembre 2004 la Fondation Universitaire de Bruxelles Dis Symetry embodied Around Male and Female Circumcision Trois confrences au symposium 2008 de NOCIRC la facult de droit de l universit de Keele UK Article Oedipe sans complexe de castration accept au congrs 2015 de l International psychoanalytical studies organization IPSO article Mutilations sexuelles et ordre moral problmatique et concepts de base de la lutte contre les mutilations sexuelles publi par AgoraVox et Caf Babel et cit voir la dernire ligne de son article par le juge Jean Pierre Rosenczveig dans Derrire les mutilations sexuelles sur lenfant, les rapports du lac et du religieux correspondant de Salem News 23 articles contre les mutilations sexuelles


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *