L'Etrange destin de Wangrin MOBI Ë L'Etrange destin

L'Etrange destin de Wangrin Amadou Hampat B , grand d fenseur de la tradition orale africaine, raconte ici l histoire de Wangrin, l homme qui parviendra se hisser au sommet de la puissance et de la fortune en bravant impun ment la chance Il r ussira m me le supr me exploit de rouler les Dieux de la Brousse Messieurs les Administrateurs coloniaux Mais il arrive que les dieux se f chent crivain, historien, ethnologue et po te, Amadou Hampat B est aussi l un des plus grands sp cialistes de la culture peule et un conteur au talent formidableAmadou Hamp t B , descendant d une famille aristocratique peule, est n au Mali encrivain, historien, ethnologue, po te et conteur, il est l un des plus grands sp cialistes de la culture peule et des traditions africaines Chercheur l Institut fran ais d Afrique Noire de Dakar d s , Amadou Hamp t B fut l un des premiers intellectuels africains recueillir, transcrire et expliquer les tr sors de la litt rature orale traditionnelle ouest africaine contes, r cits, fables, mythes et l gendes Ses premi res publications datent de cette p riode En , au Conseil ex cutif de l UNESCO, o il si geait depuis , il a attir l attention sur l extr me fragilit de la culture ancestrale africaine en lan ant un cri d alarme devenu c l bre En Afrique, quand un vieillard meurt, c est une biblioth que qui br le Outre des contes, comme Petit Bodiel et autres contes de la savane, Amadou Hamp t B a crit des ouvrages d histoire, des essais religieux, comme J sus vu par un musulman, ou Vie et enseignement de Tierno Bokar, le sage de Bandiagara, ainsi que ses m moires, Amkoullel l enfant peul, suivi de Oui, mon commandant, publi s en France partir deAmadou Hamp t B est mort Abidjan en mai


About the Author: Amadou Hampat B

En tant qu’auteur connu, certains de ses livres fascinent les lecteurs, comme dans le livre L'Etrange destin de Wangrin , qui est l’un des lecteurs les plus recherchés Amadou Hampat B auteurs dans le monde.



7 thoughts on “L'Etrange destin de Wangrin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *